Carnet de Voyage des Nilgiris (Collages in association with Carey Heath)
     
Carnet de Voyage des Nilgiris (Collages in association with Carey Heath)
Tribus des Nilgiris, les montagnes bleues du sud de l'Inde

Les Nilgiris sont à la limite des trois états indiens du sud: le Tamil Nadu, le Karnataka et le Kerala. Ces montagnes au climat humide tempéré culminent à plus de 2500 mètres. Pendant des siècles cette région fut classée ''no man's land'' par les colons britanniques jusqu'à sa découverte par deux explorateurs, Mr.Keys et Mr.McMahon en 1819. Pour fuir la chaleur torride des villes de la côte pendant la mousson le Raj britannique va alors faire des Nilgiris et sa principale ville Ooty un haut lieu de villégiature. La ville conserve un grand nombre de bâtiments coloniaux, des églises et des bâtiments administratifs dont le superbe palais du maharaja de Mysore. Les Nilgiris sont l'habitat de nombreuses tribus adivasis, la plus connue étant celle des Todas, dont la culture est basée sur le bétail et dont les châles brodés de rouge, de noir et de blanc et les bijoux d'argent sont très recherchés. Mais aussi les Todas excellents musiciens, les Irulas et Kurumbas devenus cornacs des éléphants de la réserve et enfin les Paniyans aborigènes agriculteurs venus d'Afrique il y a plusieurs siècles. Ces tribus vivaient en une symbiose originale avant l'invasion anglaise et la destruction de leur écosystème. En effet, la plupart des forêts primaires de la région ont été détruites pour aménager des plantations de thé ou d'eucalyptus. Le parc de Mudumalai protège difficilement une partie des Nilgiris, sa faune et flore exceptionnelles. La partie nord de la chaîne et une partie des Gaths occidentaux ont été inclus dans la Nilgiri Biosphere Reserve en 1986 couvrant une surface de 321 km², c'est la première biosphère protégée Indienne.

Carey & Zia
Top